Forum des joueurs du club Rêves & Légendes

Association de jeu de rôle de Seine et Marne
 
CalendrierAccueilPortailCalendrierPlanificateurFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesWikiConnexion

Partagez | 
 

 "L'attaque du fourgon de la Brinks"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrome
Seigneur de l'absolu
Seigneur de l'absolu


Nombre de messages : 2578
Age : 33
Localisation : In the shit
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: "L'attaque du fourgon de la Brinks"   Lun 17 Nov - 18:41

Le petit Topic ou nous préparerons notre premier coup d'éclat! Il faudra frapper vite, frapper fort et disparaître!

MJ, nous attendons tes croquis, mais à mon sens voilà les priorités:

1/ réduire le nombre en profitant de l'effet de surprise
2/ immobiliser le chariot carcéral
3/ neutraliser la ou les balistes (sinon on est mort)
4/ engager le fight ou préparer un fake fight
5/ ouvrir le fourgon et délivrer le prisonnier
6/ s'enfuir en vitesse
7/ masquer nos traces

Donc, à première vue, Iaomé propose le début de plan suivant:

1/ on sabote le pont avec chute de l'avant garde dans le fleuve (suivant la hauteur ils pourraient même survivre, ce qui seraient l'idéal). On aura au préalable placer l'équipe de "récupération" accrochée sous le pont (sous une partie qui ne va pas se péter la gueule bien sur ^^).

--> on réduit le nombre et on immobilise le chariot si on s'y prends bien.

2/ on lance une attaque fake par l'arrière avec le gros des "troupes" et une illusion de notre gnome national, le but est de faire un max de bruit, un max de menace et peu de tir, pour les inciter à venir au contact ou du moins à se tourner vers l'arrière (si on est crédible, l'arrière garde et les conducteurs-tireurs du chariot devraient faire mouvement sur l'arrière du pont et cibler l'illusion à la baliste).

3/ on neutralise la ou les balistes (l'illusion de notre gnome national pour attirer le(s) tir(s) et quelques feux grégeois de l'équipe de récupération sous le pont devraient suffire à la ou les neutraliser).

--> Chariot en feu, peu de visibilité pour les gardes et baliste HS.

De là, il faudra agir vite avant que notre cible ne meurt incendiée ou asphyxiée.

4/ L'équipe de récupe investit le chariot, neutralise les quelques gardes non occupées par la diversion (il y en aura c'est sur, ce ne sont pas des bleus). Puis qqn ouvre la cage (en la crochetant ou avec les clefs si un garde neutralisé les a) et les menottes-entraves de notre cible.

5/ avant que notre fake attaque soit éventé ou mise à mal, l'équipe de récup plonge dans le fleuve avec la cible et quelques potions de respiration aquatique et rejoint les chevaux en aval pour s'enfuir.

6/ deux personnes s'occupent de masquer nos traces en partant, celles de l'équipe de récup et celles de notre fake offensive qui feintera une débâcle.

Le tout agrémenter d'un peu de magie de ci de là, voir de quelques pièges pour éviter une poursuite suite à "la débâcle", ça devrait passer. Le plus important sera de faire une attaque fake très crédible mais néanmoins pas trop exposée pour ne pas avoir à perdre quelqu'un.

P.S: il est évident qu'on ne laisse personne sur le carreau ou se faire capturer, on récupère tout le monde, même les blessés ou pire (souhaitons que nous n'aurons pas ce cas de figure), ces gars là sont les rois de la torture, ils nous ferons parler et tout le reste du projet sera compromis.

Voilà mon début d'idée, qu'en dîtes vous?

___________________________


« L'optimisateur avisé n'est pas obligé de faire le meilleur choix pour faire le bon choix, mais il s'efforcera d'éviter le choix merdique.»

----------------------------------------------------------------------

«  En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie.»
« J'avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n'ai jamais vu la mer...»
« J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport - le reste, je l'ai gaspillé.»


Attribué à George Best - Philosophe Irlandais du 20e siècle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neyrick
Maître des plans
Maître des plans


Nombre de messages : 1241
Age : 38
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: "L'attaque du fourgon de la Brinks"   Lun 17 Nov - 22:38

Autour de la table, le silence s'est fait dès que Iaomé a commencé son exposé. Tous écoutent religieusement, mais rapidement quelques moues inquiètes apparaissent de-ci de-là. Des regards se croisent, et devant la timidité de l'assistance c'est Yakopulio qui se lance la première.

[Yakopulio]: Je sais pas si tu pisses du vif-argent (regard réprobateur de Fiosa), mais à moins que t'aies un laboratoire secret dans tes poches 'va falloir s'passer d'fioles et autres potions magiques. D'une part ça court pas les rues, d'aut' part on est fauchés. Et surtout, pour avoir déjà vu quelqu'un s'faire emmener, ces enfoirés n'hésiteront pas à changer l'heure du transfert, juste pour êt' plus tranquilles. Il faudra être prêts à décoller dès que l'soleil s'pointe à l'horizon et qu'les rues sont sûres. Not' matériel, c'est c'qu'on a dans les poches, rien de plus ! (A ces mots, Vitti sort un navet de sa poche qu'il contemple un instant, l'air perplexe.)

[Gorvio]: Si on veut mettre en place une embuscade, il va falloir qu'on ait des chevaux prêts de bonne heure. Je peux m'en charger.... mais il faudra les ramener, sinon mon oncle est capable de me faire trucider.

[Larko]: Bah moi j'ai pas grand chose dans les poches, mais je connais le coin, j'ai grandi à l'ouest de la ville. Tenez, grosso modo, autour de Couronne-d'Ouest, ça ressemble à ça.

Il dessine rapidement une carte des environs de Couronne d'Ouest:



[Larko]: Y'a à peu cinquante bornes d'ici à la Citadelle. C'est plutôt plat et un peu boisé au début, mais au bout d'une trentaine de bornes on attaque les Collines Turaniennes, où la végétation est plus rase.

[Vitti]: Un sale coin, les Collines Turaniennes, ça grouille de patrouilles de Chtoniens, et comme y'a peu d'arbres ils profitent du relief pour avoir une bonne vue. 'Faut pas qu'on les laisse aller si loin. (Sur ce, il finit par prendre sa décision et croque dans son navet).

[Janiven]: Bien compris. La Route du Chevalet, qui part vers la citadelle, traverse l'Athua sur un pont pas très large, ça peut nous faire un lieu d'embuscade si on se cache dans les petits fourrés aux alentours. Sinon, on peut aussi se mettre dans un des petits bois qui longe la route: le couvert des arbres nous permettrait d'avoir une bonne protection contre la balliste. Un petit groupe pourrait attirer leur attention pour permettre au gros de la troupe de se rapprocher.

[Scalvo]: Le pont est assez solide. Sans sorcellerie ou artifice très puissant, ça va être difficile de le détruire. Mais surtout, ce serait très dommageable pour notre organisation. Il y a un paquet de fermes au-delà de l'Athua, si on détruit ce pont ça va être beaucoup plus difficile pour ces gens de venir au marché pour apporter leurs denrées. Si notre but est de bien nous faire voir, ce ne serait pas la meilleure façon de commencer.

[Amaya]: Oui, sûrement. Il ne faut surtout pas qu'on nous voie comme des pillards, mais comme des bâtisseurs. Yako, combien seront-ils à ton avis ?

[Yakopulio]: Bwof. Entre six et quinze, dur à dire.

(Un frisson parcourt la salle à ces mots)

[Mathalen]: Quinze, ça me paraît beaucoup. J'ai vu quelques fourgons passer y'a pas très longtemps, tu peux en compter cinq ou six avec le chariot, le reste en escorte, mais les Gardes du Chevalet se prennent pour des rois, j'en ai jamais vu plus de six en renfort.

[Fiosa]: Ca fait quand même beaucoup. Toute cette affaire pourrait finir en bain de sang si on fonce tête baissée.

[Janiven]: Tout à fait d'accord. Nous aurons besoin d'une diversion. Iaomé a proposé qu'Orlynk utilise des illusions, je n'y connais pas grand chose mais ça m'a l'air d'une bonne idée.

[Tarvi]: Oh oui ! Des illusions ce serait formidable ! (s'exclame-t-elle avec un enthousiasme renouvelé). Je pourrais vous aider à préparer vos composantes si vous le souhaitez !

[Ermelos]: Mfff. Non pas que j'fais pas confiance à Orlynk, mais les illusions ça vaut pas tripette quand on se cogne dessus.

[Scalvo]: Eh bien nous pourrions leur donner un peu de consistance, tout en utilisant les illusions pour mieux attirer leur attention. Je peux partir avec d'autres pour attirer l'attention de l'escorte. Si on les sépare comme l'a judicieusement proposé Iaomé et qu'on en attire une partie au loin, on peut rendre le combat beaucoup moins dangereux.

[Janiven]: Pourquoi pas. (Janiven s'adresse du regard aux quatre nouveaux venus). Soyons clairs: aussi enthousiastes que nous soyons, vous seuls avez une chance face à un Garde Chtonien. Je serais plus sereine si vous étiez en charge de l'assaut du chariot lui-même.

[Rizzardo]: Grmmmblle.

[Larko]: Tenez, si ça peut vous aider à réfléchir, voilà à quoi ça ressemblerait. Attention à l'Athua, elle est traîtresse: il le courant est fort et il y a un bon mètre de fond, il faut être un bon nageur pour y tenir. Pour se caler sous le pont ça va pas être facile, même au milieu le pont est plus p'tit que Yako. Enfin bref, attendez... (il prend un bout de charbon et trace deux plans grossiers). Voilà. A votre avis, plutôt pont, ou plutôt bois?



[Janiven]: Ne fignole pas trop, Larko. Il faut que nous soyons prêts dans une heure. Une fois que le plan sera prêt, donnons à nos nouveaux alliés le temps de se reposer pour être en pleine possession de leurs moyens, et dès que la lumière du jour pointera à l'horizon nous nous mettrons en route.

___________________________


Un bon concept de personnage n'a pas besoin d'être expliqué. Seulement d'être joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Maître-Dragon
Maître-Dragon


Nombre de messages : 584
Age : 46
Localisation : Montévrain
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: "L'attaque du fourgon de la Brinks"   Lun 17 Nov - 23:50

Il me semble que le plus important c'est de neutraliser le tireur de baliste. J'aurais donc tendance à préférer les bois, parce qu'on pourra embusquer des tireurs dans les arbres. La baliste est certainement conçue pour tirer plutôt vers le bas en profitant de sa position élevée, et on peut espérer qu'elle sera moins précise pour tirer en hauteur.

Quant à attirer l'escorte à l'écart du convoi, ça vaut la peine d'essayer mais s'ils ne sont pas complètement demeurés, ils risquent de flairer le piège et se contenter de filer tout droit. Il faudrait donc bloquer la route au détour d'un virage, de façon que l'obstacle (un arbre coupé par exemple) ne soit pas visible depuis le lieu de l'embuscade.

Ensuite il faudra disparaître rapidement, surtout si les gardes attirés à l'écart repointent le bout de leurs vilains nez.

Bref tout ceci me paraît un peu plus aisé en forêt.

___________________________


"Si c'était utile, ce ne serait pas indispensable."      Vincenzo di Pietro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neyrick
Maître des plans
Maître des plans


Nombre de messages : 1241
Age : 38
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: "L'attaque du fourgon de la Brinks"   Mer 3 Déc - 22:24

Toute le troupe de l'Oeil d'Aroden s'agite nerveusement autour de la table, touchant à peine au vin chaud qu'a apporté Fiosa, et jetant des coups d’œil furtifs aux nouveaux arrivants.

[Rizzardo]: Bon alors ? On fonce dedans et on leur casse la gueule, à ces enfoirés ?

[Mathalen]: Du calme, Rizzardo. La colère n'a jamais été bonne conseillère.

Scalvo serre un instant un petit médaillon en forme d'épée dans sa main, et ferme les yeux quelques instants avant de prendre la parole.


[Scalvo]: Oui, laissons réfléchir nos nouveaux alliés. J'ai confiance en eux.

Les mains sur la table, sans dire un mot, Janiven vous regarde intensément. Seules les contractions de sa mâchoire laissent transparaître le flot d'inquiétude qui la traverse.

___________________________


Un bon concept de personnage n'a pas besoin d'être expliqué. Seulement d'être joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'attaque du fourgon de la Brinks"   Aujourd'hui à 21:57

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'attaque du fourgon de la Brinks"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des joueurs du club Rêves & Légendes :: LES CAMPAGNES FERMEES :: Pathfinder - Le Conseil des Voleurs-
Sauter vers: